Archive for décembre, 2014

Green Day au Rock’n’Roll Hall of Fame 2015 – Interview de BJ

décembre 16th, 2014

720x405-h_14409011

C’est officiel, Green Day va rejoindre le prestigieux Rock’n’roll Hall of Fame en 2015. Cette institution regroupe les artistes les plus influents en tant que membres du « Panthéon du Rock ».

Billie Joe a donné une interview à Rolling Stone, pour réagir face à cette annonce, et pour parler des projets actuels et futurs de Green Day:

Qu’est-ce que cette induction signifie pour toi, personnellement ?
Pour moi, le terme « rock’n’roll » est toujours d’actualité. C’est synonyme de liberté. Ca a été un moyen pour moi de m’exprimer et je serai toujours reconnaissant d’avoir pu faire du rock pratiquemment pendant toute ma vie. Ca n’a jamais perdu de sa signification pour moi, que ce soit moi en tant que fan ou même pour les fans de Green Day. C’est la chose la plus libératrice au monde. Et le fait qu’on soit reconnus pour ça, c’est un sentiment incroyable.

Ca doit faire bizarre pour vous de vous rendre compte que vous êtes dans ce groupe depuis 25 ans.
J’en discutais avec Mike et on essayait de s’en rendre compte justement. Le premier EP qu’on ait sorti, « 1000 Hours » est sorti en 1989, il avait 16 ans et je venais d’en avoir 17. Putain, on était encore en pleine puberté! C’est assez incroyable de se dire qu’on se soit accroché à ce à quoi on croit depuis des années. Ca fait presque flipper. On était des gamins bizarres. On a pu être bizarres ensemble, et créer ce truc appelé Green Day pendant des années… Quelle aventure étrange.

Quand vous avez commencé à jouer dans des petits clubs en Californie, j’imagine que vous étiez loin de vous imaginer que vous finiriez par entrer au Rock and Roll Hall of Fame.
On se connait depuis qu’on a 10 ans. Puis on est devenus ces mecs qui sont passés sur MTV. Un moment donné, quand on a commencé à être dans le punk rock, on ne pensait pas prendre ce virage. Jamais on avait pensé finir par passer sur MTV. Tout paraissait n’être qu’en surface. J’en sais rien, c’est juste une aventure.

Vous avez déjà été à plusieurs cérémonies du Hall of Fame, mais cette fois, ça sera différent.
La première fois qu’on y est allés, c’était pour les Ramones, et on y avait joué quelques unes de leurs chansons. Le Rock and Roll Hall of Fame représente beaucoup pour moi, parce que la plupart de mes héros y font partie. Je sais que c’est une institution récente, mais pour moi, les albums de classiques rock sont les classiques modernes finalement.  « Tommy » des Who devrait être vu comme un Beethoven. Voilà ce qu’est le rock’n’roll à mes yeux. Ca représente tous les classiques du 20e et 21e siècle.

C’est assez cool que vous deveniez membres en même temps que Joan Jett and the Blackhearts.
Mon Dieu, c’est génial. Je suis tellement content pour elle. « I Love Rock and Roll » doit être un des premiers albums que Mike et moi ayons acheté, en 1983. C’est un honneur d’être aux côtés d’une femme qui soit si formidable, et qui a bien du en chier à être entourée de mecs dans le rock à son époque.

Tu es aussi un grand fan de Stevie Ray Vaughan et Double Trouble, n’est-ce pas ?
Oui. Je ne sais pas si vous le savez, mais j’ai cette guitare bleue depuis mes 11 ans. Quand j’étais au lycée, j’ai mis les initiales « BJ » dessus, et on la voit dans le clip de Basket Case. J’ai fait ça parce que Stevie Ray Vaughan avait aussi ses initiales « SRV » sur sa guitare. C’est bizarre le destin, tout finit par se rejoindre.

Est-ce que ça te frustre quand même que si peu de tes groupes punk préférés ne soient pas membres de cette institution ?
Non, ce n’est pas de leur faute! J’en sais rien. Je me dis qu’ils finiront bien par l’être. Pensez à tous ces groupes de blues et ces artistes country qui finissent aussi par être reconnus. Ils y parviendront. J’en suis sûr. Mais moi, je n’y peux rien!

En plus, la cérémonie est de retour à Cleveland cette année. C’est toujours bien au Public Hall.
J’y étais l’année où les Guns N Roses ont rejoint le Rock’n’Roll Hall of Fame. C’était sympa.

Je suis certain qu’il y aura moins de tension que l’année où vous y étiez.
Oui. Quand je vois Mike et Tré, que je pense à ce qu’on a accompli, et quand je vois nos fans, je me rends compte que tout est intact, et nos liens sont toujours les même. Mike et moi vivons à quelques rues l’un de l’autre. Toute notre vie ça a été comme ça. Parfois je repense à comment on s’est rencontrés. Notre école du quartier était en faillite. Du coup les classes ont été regroupées, Mike s’est retrouvé au même endroit que moi. Donc merci à la faillite.

Quand vous allez être sur le podium, ça va être un grand moment.
Oui, avec lui et Tré… juste, merde. Etre ensemble et se retrouver là. On hallucine en ce moment.

C’est super que vous soyez encore un groupe actif et qui compte encore. Ce n’est pas toujours le cas pour tous les groupes qui se retrouvent au Rock N Roll Hall of Fame.
On est une famille. J’ai toujours voulu baigner dans cette atmosphère où on gère les choses suivant ce qu’on a appris pendant nos années punk. J’ai toujours grandi dans un environnement où on a l’opportunité de dire les choses qu’on a à dire, mais où on peut aussi s’écouter les uns les autres. Ce n’est pas toujours parfait. Rien n’est parfait. On a ce lien et tout tourne autour de la musique. On est un gang et ça a toujours été comme ça.

C’est fou de se dire que cela fait 10 ans depuis la sortie de American Idiot, album qui est lui-même sorti 10 ans après Dookie. On dirait que ces 10 dernières années sont passées plus vite que les 10 d’avant.
C’est bizarre. Le temps passe tellement vite quand on vieillit. C’est bien dommage, mais c’est comme ça. J’aime bien vieillir. Si vous tentez de vaincre l’âge, vous perdrez de toute façon. C’est impossible. Alors il vous suffit de repenser aux rêves que vous aviez quand vous étiez plus jeune. Et de ne jamais perdre ça. Ca restera toujours en vous. C’est pour ça qu’on aime ce qu’on fait.

Le dernier concert de Green Day date de mars. Qu’est-ce que vous faites pendant cette pause ?
On a pas mal de problèmes en ce moment. On a tous besoin de rester en famille. On reste en contact. Si je disais aux mecs « Bon, on fait un album là? » ils me répondraient « T’es con ou quoi? ». J’en ai conscience. Ca fait du bien de prendre un peu de recul par rapport aux compositions parce qu’on sait qu’on va finir par s’y remettre une fois que ce sera le moment.

Pensez-vous que vous allez commencer à composer ou enregistrer l’an prochain?
Je pense que l’an prochain, on va se retrouver et trainer davantage ensemble. Je tiens à ce que tout le monde aille bien et veuille s’y remettre. C’est le bon moment pour nous de réfléchir. Avec le Hall of Fame, on va pouvoir regarder en arrière et voir tout ce qu’on a accompli, sans pour autant tomber dans la nostalgie.
On va toujours de l’avant, peu importe ce qu’il se passe. C’est éprouvant. La femme de Mike vient tout juste de se remettre d’un cancer du sein. Jason White vient également d’être diagnostiqué pour un cancer et il a lui aussi cette bataille à vaincre. C’est important qu’on se soutienne en ce moment, bien plus que juste jouer ensemble.
Est-ce que vous allez jouer à la cérémonie ?
Oui, je crois. C’est ce qui est prévu.

Comment allez-vous faire pour choisir 3 chansons parmi toutes celles que vous avez ?
J’en sais rien. Mais on y arrivera. C’est difficile parce que nos années passées sur Lookout Records sont très importantes pour nous. Ca serait bien de jouer quelque chose de cette période, ça aurait une grande signification pour nous. On verra.

 

Message de Green Day à propos de Jason White

décembre 6th, 2014

tumblr_ng0y6iLTwV1sj5h1qo1_500

Message

Nous avons une annonce à faire au sujet de notre frère Jason White, and nous voulions que vous soyez au courant avant que l’information soit partagée. Jason a récemment passé un examen, une tonsillectomie, et les médecins ont découvert un cancer aux amygdales, qui peut être traité. Heureusement, la découverte a été faite tôt et il devrait rapidement s’en remettre.

Joignez nous pour lui envoyer de l’amour et des ondes positives pendant cette période.

Green Day