Histoire

Green Day se forme en 1989 à Berkeley aux Etats-Unis. Les deux amis d’enfance Billie Joe Armstrong (guitare, chant) et Mike Dirnt (basse) forment à l’âge de 14 ans leur premier groupe Sweet Children à Rodeo en Californie. Avec l’arrivée du batteur John Kiffmeyer, Sweet Children devient Green Day et signe le maxi 1,000 Hours qui reçoit un bon accueil sur la scène punk hardcore californienne. Peu après, Tre Cool entre dans la formation à la place de John Kiffmeyer. En 1992, le groupe sort l’album Kerplunk .

Le succès arrive en 1994 avec l’album Dookie qui contient les singles Longview et Basket case. La même année Green Day fait un passage remarqué à Woodstock dans un concert qui se terminera en bataille de boue géante. Dookie se vend à plus de onze millions d’exemplaires dans le monde. Fin 1995, Green Day enchaîne avec l’album Insomniac qui se vend à plus de deux millions d’exemplaires. Se plaignant d’être épuisé, le groupe annule sa tournée européenne et se laisse une année pour écrire l’album suivant Nimrod qui sort en 1997. Pour beaucoup Nimrod est le meilleur album du groupe, il marque surtout un premier tournant dans la carrière du groupe symbolisé par le titre « Time of your life » qui reste encore une des chansons les plus connues et les plus appréciées du répertoire de Green Day.

Après trois ans d’absence, Green Day revient avec Warning qui confirme l’évolution musicale du groupe. Une évolution qui ne sera pas du gout de certains fans, l’album est clairement différent de ces prédécesseurs et ne connaitra pas leur succès.  Suit un best of avec deux inédits et la sortie d’un DVD regroupant l’ensemble de leurs clips. La santé du groupe n’est alors pas au beau-fixe et « la séparation était une option » comme on peut le lire dans un récent article du magazine américain Rollingstone. Le groupe ne se sépare pas et tourne avec Blink 182 sur le « Pop disaster tour ». En 2002 sort « Shenanigans » un CD regroupant les faces-B et les inédits du groupe, puis on retrouve les membres de Green Day dans un side-project punk-electro appelé « The Network ». Bien que les membres du groupe n’est jamais officialisé leur participation au projet il ne fait aucun doute qu’il faisaient bien partie de ce projet. C’est beaucoup plus tard, en 2008, que Green Day annonce officiellement être aussi The Network. Le groupe traverse par la suite une periode de doute durant laquelle il enregistrent une vingtaine de chansons qui sont dans un premier temps déclarées volées. En fait, « Cigarettes and Valentines », qui est le résultat de ces enregistrements, ne plait pas au groupe. Green Day sort finalement de cette période de doute pour revenir sur le devant de la scène.

Le 21 septembre 2004 sort « American Idiot », l’album le plus ambitieux du groupe, un rock-opéra dont deux des titres durent pas moins de neuf minutes. Avec cet album le groupe devient politiquement engagé contre le gouvernement en place dans son pays avec pour symbole le single « American Idiot ». Cet album est caractérisé par une véritable histoire qui est racontée tout au long des 13 titres qui le composent. L’album est un succès énorme et la tournée du groupe est triomphante. Le 19 janvier 2005 le groupe enflamme le Zénith de Paris avec un show exceptionnel (voir page Zenith ’05). Un DVD live est tourné les 18 et 19 juin 2005 lors des deux dates du groupe à Milton Keynes en Angleterre ou le groupe réunira chacun de ces deux soirs près de 60 000 personnes. Résultat : le DVD « Bullet in a Bible ». Après seize ans d’existence Green Day est donc plus que jamais au sommet de sa gloire.

En 2009, Green Day revient après de nombreuses années d’absence. Les fans ont patienté avec les Foxboro Hot Tubs, un nouveau site project au son très 60’s. L’album 21st Century Breakdown paraît le 15 mai 2009, s’enchaînent plusieurs tournées mondiales.

En 2012, ce n’est pas un, ni deux, mais trois albums qui sortent à plusieurs mois d’intervalle: la trilogie Uno! Dos! Tré!. Malheureusement en pleine promotion, Billie Joe pète un câble lors du festival iHeartRadio en septembre 2012 et entame une cure de désintox pour addictions aux médicaments. De retour pour quelques concerts en 2013, le trio s’accorde ensuite une pause bien méritée.

Après être entrés dans le prestigieux Rock And Roll Hall Of Fame en 2015, les membres de Green Day reviennent en 2016 avec le nouvel album « Revolution Radio », sorti le 7 octobre.

Cette biographie est l’oeuvre de Al et Olivia

Pour toute reproduction merci de demander l’autorisation à webmaster@greendayparadise.net .