Insolite

La lettre
Vous connaissez peut être le titre « Reject » qui figure sur l’album « Nimrod », et bien sachez que ce titre est en fait destiné à des parents qui après que leur fils ait reçu l’album Insomniac des mains de sa grand mère pour noël avaient écrit au groupe. Le contenu de cette lettre? le voici…

A celui que cela pourrait concerner:
Je suis un parent, et je suis très dérangé par la cassette que mon fils de huit ans vient d’écouter. Sa grand mère de soixante ans lui a acheté pour son anniversaire et ignorait totalement son contenu. Le magasin dans lequel elle l’a acheté ne disposait d’aucun code de couleur ou d’étiquette avertissant les parents de son contenu. Je met en place un plan pour en parler avec les bonnes personnes.

Est il possible de faire encore de la musique? Cette cassette est quelques chose dont aucun chanteur/compositeur ne devrait etre fier. C’est terrifiant et cela doit etre une des pires interprétations d’une forme d’art que j’ai eu la malchance d’entendre. Je sais que c’est possible pour le groupe de faire de la « bonne musique » car je vous ai entendu chanter auparavant. Par example le titre « When I come around » qui est un des favoris de mon fils. C’est une chanson que lui et son père chantaient ensemble lorsqu’elle passait sur MTV ou qu’ils étaient en voiture ensemble.
Malheuresement, on a pas besoin d’être vulgère pour continuer. Et si cela crée une telle suite, chacun ferait bien de se demander exactement quelle sorte de gens il veut pour le suivre. Cela ne changera surement rien à la musique que vous allé jouer ou votre point de vue sur l’art de faire de la musique mais cela m’aide de savoir qu’il y a une famille de moins qui achetera une une telle pourriture et j’ai une grande gueule alors je vais le faire savoir à tous ceux que je connait. Cette cassette est ordurière, comme vous pourrez le voir, et vous la trouverez jointe.

Pourquoi ne faites vous pas quelques chose de positif et nettoyés un peu votre groupe!!!! N’y a t-il pas assé de déchets dans le monde? Toutes les pensées que vous tentez de mettre dans l’esprit de notre jeunesse est effrayante. Vous avez tellement d’influence, pourquoi ne pas l’utiliser pour quelques chose de BIEN?

Billie Joe a répondu a ce courrier, voici sa réponse:
Je viens de recevoir votre lettre et voici ma réponse.
Je n’écrit pas de la musique pour les parents, les grands parents ou les enfants de huit ans. J’écrit de la musique pour moi même et je dirait tout ce que j’ai envie de dire. C’est la différence entre vous et moi, je fais ce que je veut…vous faîtes ce que l’on vous dit.
Apparement, nous ne sommes pas sur la même planète […]. Je trouve les gens comme vous offenssant, et « cela m’aide » de savoir que vous n’acheterez plus nos disques. La prochaine fois je vous suggère de faire quelques recherches avant d’acheter une telle « pourriture » pour votre petit garcon. Cela vous fera économise quelques dollars.

Billie Joe et le reste de Green day

PS : Vous avez raison à propos d’une chose…vous avez une grand gueule

Les originaux des couriers sont diponibles sur www.greendayauthority.com.

Nuisances sonores? (avril 2005)
Une chose est sûre Phil Selway, batteur du groupe Radiohead de son état, se rappellera longtemps de sa soirée passé dans le même hotel que Green day!

Alors que Phil Selway tentait de se reposer tranquilement dans sa chambre de l’hotel Chateau Marmont de Los Angeles il fût soudain réveillé par une fête que le groupe donnait à quelques chambres de la. Fatigué Selway se dirigea donc vers la chambre d’ou provenaient la musique et frappa. Après avoir demander à Tré de baisser le volume Selway repartit dans sa chambre et Tré coupa le son. Jusque la aucun problème….

Mais quelques minutes plus tard la musique reprit et le CD qui tournait à présent n’était nul autre que OK computer de Radiohead. Tré partit ensuite bloquer la porte de Selway avec une corde. Enervé , le batteur s’écria alors (selon Tré) :  » ‘You let me out you f**ker! I’m telling THOM (YORKE, le leader de Radiohead). » Tré, on s’en doute, n’oublia pas par la suite d’en rire…

La plus grande bataille de boue de l’histoire! (Woodstock 1994)
Beaucoup de choses pouvaient être prévus par les organisateur mais ceux à quoi ils ont assisté ne faisait surement pas parti de leurs plans. Comment prévoir que lors d’un festival pronant la paix un jeune groupe au cheuveux colorés allait entrainer les 350 000 spectateurs présents dans la plus grand bataille de boue de l’histoire. « We suggest that you throw mud at each other, that’s fun… », voila en quelques mots comment tout à commencé. La boue commenca à voler et les choses semblaient plutot amusantes rien qu’a voir Billie Joe armstrong tentant de se défendre seul face aux premiers rangs de la fosse. La ou les organisateurs ont dut commencer à moins apprécier les évènements c’est lorsque certains membres du public on commencé à faire leur entrée sur scène, de plus en plus nombreux. C’est alors qu’un des hommes chargé de la sécurité confonfit Mike Dirnt avec un spectateur et le plaqua violement au sol…ce qui coutat quelques dents. Pour résumer ce jour Billie Joe fût par la suite assez clair : « C’était la chose la plus proche du chaos total que j’ai vu de toute ma vie »

Circulez y’a rien à voir! (Recovery TV 1998)
Que font les membres de Green day lorsqu’ils ne sont pas censé jouer lors d’une émission ou ils sont invités…ils jouent quand même! C’est ce qui est arrivé en 1998 lors de l’émission familiale australienne « Recovery TV » ou le groupe pris possession des instruments du groupe animant l’émission pour jouer spontanément le titre « The grouch » dont le contenu lyrical est n’est bien sur que peu familial. Après leur brève performance, le groupe fut rapidement reconduit vers la sortie…

La vidéo de cet évènement insolite est disponible un peu partout sur le net.

Driving under influence (janvier 2003)
DUI, trois lettre que nous traduirions en france par « conduite en état d’ivresse ». Et c’est apparement dans cet état que ce trouvait Billie Joe lorsqu’il fut arrêté au volant de sa BMW par la police, près de chez lui non loin de Berkley le 3 janvier 2003. Vers une heure du matin le leader du groupe fut arrêté puis conduit au poste de police ou il dut payer une amende d’un peu plus de 1 000 dollars…boire ou conduire…

Mike Dirnt à l’hopital après une bagarre (1998)
La bagarre à éclaté alors que Mike se trouvait sur scène et qu’un des membres du groupe « Third eye blind » vint le serrer dans ses bras par surprise. Apparement surpris, Mike se mit à frapper Arion Salazar alors sur scène puis dans les coulisses après le concert. Mike s’en sortit avec une fracture du crane après avoir été frappé par une bouteille de bière tenu par Salazar lui même ou un fan tentant de le protéger. L' »agresseur » s’excusa par la suite en expliquant qu’une consommation un peu poussé d’alcool l’avait peut être poussé à ce geste qu’il pensait drole, il n’oublia pas de préciser qu’il comprenait la réaction de Mike et qu’il aurait fait de même.

Panique à l’hôtel (1997)
Le Sunset Marquee se souviendra longtemps du passage de Green day dans ses murs. Tout commenca par Mike qui ne trouva rien de mieu à faire que se soulager au dessus du balcon de Juliette Binoche…et on ne parle pas de la petite commission… L’actrice furieuse tenta de faire exclure le groupe de l’hotel en vain ce que Tré qualifiera de « big mistake ». Ce même Tré découvrit que les Rolling Stones séjournaient également dans l’hotel, il s’occupa alors de passer des coups de téléphone nocturnes à Keith Richards. Un des membres du groupe alla frapper aux portes des chambres de l’hotel nu. Billie Joe fut ensuite près de se battre et enfin le périple s’acheva par une télévision jetée du troisième étage. Billie Joe résuma l’aventure par « il faut vivre cette vie arrogante de temps en temps ».

Tower records dévasté (1997)
« Vous pouvez commencer une émeute » , « Vous pouvez faire ce que vous voulez parce que vous n’êtes pas à Tower records, vous êtes à un concert de Green day ». Voila ce qu’on entendu les personnes présentes à un concert donné par le groupe le 11 novembre 1997 dans un magasin. Forcément on se doute bien que les conséquences pour le magasin ont été lourdes. En 45 minutes Billie Joe à peint à la bombe « Nimrod » sur les murs du magasin, arrosé les bacs de cd avec de l’eau et de la bierre, slammé jusqu’a la fenètre pour y peindre « Fuck you » à la bombe et enfin il baissa son pantalon devant la fenêtre pour en faire profiter la foule présente à l’exterieur. Un des employé du magasin réussi tout de même à retirer des mains de Billie Joe un moniteur d’une centaine de kilos qu’il s’apprétait à lancer. Tré toujours très philosophe analysa la situation simplement par « le magasin de pouvais pas supporter ca ».

Un concert gratuit qui tourne à l’émeute (1994)
Même pas un mois après le légendaire concert donné à Woodstock le groupe devait se produire lors d’un concert gratuit organisé par une radio de Boston. Les organisateurs ayant prévu peu de spectateurs mais contrairement aux prévisions ce sont près de 100 000 personnes qui se rendirent sur le lieu du concert. Les forces de l’ordre aidées d’une quinzaine de prisonniers de la prison locale étaient chargés de la sécurité mais quelques minutes après l’entrée sur scène du groupe les barrières s’écroulèrent. Les personnes en charge de la sécurité furent alors bien malmenées par le public et l’éclairage menaçait de tomber. Les organisateurs, craignant que toute la scène ne s’écroule, mirent fin au show ce qui provoqua la fureur de la foule. Une soixantaine d’arrestations et une douzaine de blessés légers furent le résulats du chaos provoqué dans les rues de Boston. Le groupe fut mis en sécurité sous l’immeuble et assista au carnage pendant que les prisonniers, dont aucun n’en profita pour s’echapper, demandaient des autographes au groupe.

Faits traduits des sites http://geekstinkbreath.net et www.greendayauthority.com par Al