Traductions – Insomniac

Traductions: 21st Century Breakdown American Idiot Shenanigans Warning Nimrod Insomniac Dookie Kerplunk 1039 / Smooth out slappy hours Autres

Armatage shanks

Échoué…. Perdu en moi même
Mon propre plus mauvais ami
Mon propre plus proche ennemi
Marqué…inadapté

Je n’ai jamais cru personne
Laissez moi seul
Je doit insister
Sur le fait d’être un pessimiste

Je suis un fou dans un esprit catastrophique
Élu le rejeté
J’ai perfectionné la science de l’idiot

Pas de sens…. Pas de guérison
Un monstre introverti qui se fait peur à lui même

Brat

Maman et Papa n’ont pas l’air très chaud ces jours ci
Il arrivent au dessus de la colline
La mort se rapproche et les attrape
Tout ce que je peu dire
J’ai un plan d’action et du sang froid
Et cette odeur de défi
Je vais juste attendre que papa et maman meurent
Et recevoir mon héritage

A présent je veux plus
Car maintenant je m’ennui
Et je ne vais nulle part

Une fois j’étais plein de doutes
Maintenant tout est réglé
Rien de bon ne peu rester
Les pattes des corbeaux et la pourriture s’installent
Et le temps passe
Les rentrée du taux d’intérêt de mes parents
Est en train de grimper

Je suis un rustre morveux
sans boulot
et je sais que je devrais

Maman et papa n’ont pas l’air chaud ces jours ci
Mais mon futur s’annonce bien

Stuck with me

Je ne fais pas partie de ton élite
Je suis juste cool
Structure classe et couleurs ondulantes
Saignent de ma gorge
Pas inférieur à toi je suis juste cool
De la classe d’en bas pour ceux qui sont au pouvoir
Donne moi des perte d’espoir

Jeté dehors…enterré dans un trou
Terrassé…je suis forcé à tombé
Détruit… j’abandonne la bagarre
Je sais que je ne suis pas cool

Quel est le prix et le payera tu
Si c’est cool ?
Prend le de ma dignité
Et gâche le jusqu’à ce qu’il soit mort
Jette moi de nouveau dans le caniveau
Parce que c’est cool

Trouve un autre pigeon
Emmène les en droit enfer

Geek stink breath

Je suis en mission
J’ai pris ma décision
Pour mener un chemin d’auto-destruction
Une progression lente
Qui efface mon teint
Et qui me fait pourrir les dents

Je suis sur dans une spirale
Aucun contrôle
J’enlève la vapeur avec de la methamphetamine
Je ne sais pas ce que je veux
C’est tout ce que j’ai
Et j’enlève les croûtes de mon visage

Chaque heure mon sang tourne aigre
Et mon cœur bat de plus en plus vite
J’ai trouvé un trésor
rempli d’un malade plaisir
Et il se repose sur une ligne blanche mince

Je suis en mission
Je n’ai obtenu aucune décision
Comme un estropié courant la course de rat
Des souhaits dans une main de la merde dans l’autre
Et voyez laquelle se remplie la première

No pride (aucune fierté)

Je suis juste un chien
et ma maison n’est nulle part
Là où la dignité est une terre minée
Dans l’école de l’espoir perdu
J’ai fait la manche pendant toute ma vie parce que
Je n’ai pas peur de demander
Remettez-moi vos objets perdus et trouvés
De regret de seconde main

Vous feriez mieux de ravaler votre fierté
Ou vous allez vous étrangler dessus
Vous feriez mieux de digérer vos valeurs
Puisqu’elles deviennent de la merde

L’ honneur va vous renverser
Avant votre chance de vous lever et de combattre
Je sais que je ne suis pas l’élu
Je n’ai obtenu aucune fierté

Sectes de déconnexion
Et traditions de la foi perdue
Aucune culture ne vaut mieux qu’un jet de pisse
Ou une balle dans mon visage

À l’enfer avec l’unité
La séparation va nous tuer tous
Déchirés en lambeaux et disjoints
Avant la chute finale

Bab’s Uvula who ?

J’ai un talent pour foutre la merde dans tout
Mes humeurs et moi ont pour résultat que je suis blessé de partout
Mon fusible est petit et ma tension artérielle est haute
Je perds les commande et je me retrouve blessé de partout
La tension monte et je vole au dessus du mur
Je m’auto détruit et me retrouve blessé de partout
L’irritabilité s’installe
Je pique une crise de colère et je me retrouve blessé de partout

Un éclat sur mon épaule et une sangsue sur mon dos
Collé dans une ornière et je me retrouve blessé de partout
J’ai tué mon calme et il ne reviendra jamais
Perte de contrôle et je me retrouve blessé de partout
Soufflé hors de toute proportion a nouveau
Mon humeur se casse et je me retrouve blessé de partout
combustion spontanée crise de panique
J’ai manqué une vitesse et je me retrouve blessé de partout

86

Qu’est ce qui vous amène dans le coin?
Avez-vous perdu quelque chose la dernière fois où vous étiez ici ?
Vous ne la trouverez maintenant jamais
Elle est enterrée profondément avec votre identité

Tenez-vous ainsi de côté et laissez le prochain passé
Ne laissez pas la porte vous frapper le cul

Il n’y a aucun retour de 86
N’essayez même pas…

Sortez par derrière
Et ne montrez plus jamais votre tête dans le coin à nouveaux
Achetez votre billet
Et prenez rapidement le dernier train pour sortir de la ville

Panic song (la chanson de la panique)

Préparez pour une évasion bon marché
A deux doigts de l’auto destruction
Panique répandue
du Verre cassé à l’intérieur de ma tête
Saignant ces pensées
d’angoisse…Confusion de masse

Le monde est une machine malade
Élevant une masse de merde
Avec une conclusion désespérée
Remplissez le vide avec… Je m’en fous

Il y a un fléau à l’intérieur de moi
Manger à ma faim
Rien ne reste
Déchiré hors de la réalité
Dans un état sans opinion
Boitant de haine

Stuart and the avenue

Se tenir sur le coin de
Stuart et l’avenue
J’ouvre ma décalcomanie
Et une photographie de toi
Tu es une tache floue de mon passé mort et de mon existence en décomposition
Comme je me tiens riant sur le coin de l’insignifiance

Bien, le destin est mort
Dans les mains de la malchance
Avant qu’il est pu semblé prendre un quelconques sens
Mais maintenant tout est niqué

Les saisons changent tout comme les esprits
Et je suis un clown à deux faces
Vous êtes le petit cauchemar de maman
Conduisant la voiture de papa
Je suis abattu et la moitié de mon cerveau est mort
Le long roi perdu des imbéciles
Je suis peut être muet
Mais je ne suis pas assez stupide pour rester avec toi

Brain stew (Ragoût de cerveau)

J’ai des problèmes pour m’endormir
Je compte les moutons mais ça ne marche pas
Le temps passe
Et j’essaye toujours
Aucun repos pour des arrêts aux croisements dans mon esprit

Tout seul… allons y

Mes yeux se sentent comme s’ils vont saigner
Séchés et s’enflant hors de mon crâne
Ma bouche est sèche
Mon visage est engourdi
Détruit et partant en vrille dans ma chambre

Tout seul… allons y

Mon esprit est placé sur le surmenage
L’horloge me rit au visage
Une épine tordue
Mes sens ennuyés
On passé le point du délire

Jaded (blasé)

Quelqu’un a gardé mon équilibre
Je pense que je tombe
Dans un état de régression
La date d’expiration
arrive rapidement
Ca me laisse derrière dans le rang

Toujours avancer
Aller « droit » ne vous mènera nulle part
Il n’y a aucun progrès
L’évolution l’a tué
J’ai trouvé mon endroit dans nulle part

Je prends une mesure en longueur
Menée avec ma béquille
J’obtient un équilibre détruit
Compte à rebours de 5 à 9
Hourra ! ; Nous allons mourir !
Béni dans notre extinction

Westbound sign (Signe vers l’ouest)

Enfermées dans une boîte
Toutes ses choses préférées
j’ai vendu le reste dans une vente pluvieuse dans un jardin
Grands plans et quitter ses amis et
Un signe vers l’ouest
Pesé
Ses choix sur une échelle
ne rien faire prévaloir prend un sens
Juste des transports et une
Décision vide…elle décolle

Pas le temps et pas de débrouille
Elle brûle la lumière du jour et le pétrole
Noirci le rétroviseur
Se diriger à l’ouest
Ficelé
Sur la route de confusion
Et une dépression nerveuse de 10 minutes
Xanex une bière pour la pensée
Et elle a déterminé…elle décolle

Est-ce le salut ?
Ou une évasion du mécontentement ?
Va elle trouver son nom
Dans le ciment de la Californie ?
Frappée de la corvée
qui l’a frappé trop de fois…
Est ce que la tragédie est à 2000 miles d’ici ?

Tight wad hill

Patinage pas cher sur la colline
Un chercheur de tressaillement faisant des affaires
Un garnement de la ville du sucre perdant son temps
Ville de fous

Priant pour une autre solution
Faisant des tours pour des ballons rapides
Une nuit de plus
Faisant vos ronds de nouveau
se retrouvant les mains vides

Glander une virée
Jour brûlant
Le dernier debout à l’aube…

Voyou de pharmacie
Un autre mannequin blanc trash
Exposé pour pourrir sur la colline
Vivant un mensonge
Mais ayant le temps de sa vie
Détestant chaque minute de son existence

Walking contradiction

Faites comme je dis pas comme le fais je parce que
La est merde tellement profondément que vous ne pouvez pas en sortir
Je demande à être différent au contraire
Je suis d’accord avec chaque mot que tu dit
Parler est bon marché et les mensonges sont chers
Mon portefeuille est gros et ma tête également
Je te frappe et je cours et à présent je te frappe encore
Je suis intelligent mais je joue l’idiot

Les normes sont fixées et tout le temps brisées
le chaos est contrôlé derrière un pistolet
Appelez-le comme je le vois même si
J’étais né sourd, aveugle et muet
Des losers gagnant gros à la loterie
Les rejets de la réinsertion sniffent toujours de la glue
Réfutation constante de moi même
Je suis victime d’une situation sans issue

Je n’ai aucune croyance
Mais je crois que je suis une contradiction vivante
Et je n’ai obtenu aucun droit

Ces traductions sont l’oeuvre de Al.

Si vous souhaitez les utiliser sur votre site merci de demander l’accord à webmaster@greendayparadise.net et de mettre un lien vers le site sur la page ou vous placerez ces traductions. Merci