Traductions – Nimrod

Traductions: 21st Century Breakdown American Idiot Shenanigans Warning Nimrod Insomniac Dookie Kerplunk 1039 / Smooth out slappy hours Autres

Nice guys finish last (Les gentils garcons finissent derniers)

Les gentils garçons finissent dernier
Tu n’as plus d’essence
Ta sympathie va te faire délaisser
Parfois tu es à ton meilleur jour
Quand tu as l’air le pire possible
Est-ce que tu te sens lessivé
Comme de la pisse qui tomberait avec la pluie ?

Refrain
Mon cerveau est dans une cocotte minute
Et ça me montre que je suis taré
Putain je suis tellement content que je pourrais en pleurer
Chaque blague peut avoir son heure de gloire
Et maintenant c’est ta blague à toi
Je ne savais pas que tu étais un type si drôle
Oh les gentils garçons finissent dernier
Quand tu es le bizu
Ne te frappe pas le dos
Tu pourrais te briser la colonne

Tu vis sur commande
Tu serres beaucoup de mains
Tu embrasse tout le monde et leur offre toute ta confiance
Tu prends ce dont tu as besoin
Tu mords la main qui te nourrit
Tu tues ta mémoire

Hitchin’ a ride ( Faire Du Stop)

Hey monsieur, où allez-vous ?
Vous êtes pressé ?
J’ai besoin qu’on me remonte un peu le moral.
Dis, oh, non.
Vous arrêtez-vous pour ces esprits purifiés ?
J’ai besoin d’une pause moi aussi.
C’est le bien qui enivre la culpabilité
1, 2, 1, 2, 3, 4

La dinde froide commence à pourrir, ce soir je mangerais du corbeau
Du poison de chêne et salmonelle fermentés, non
Il y a de la sécheresse dans la fontaine de la jeunesse, et maintenant je suis déshydraté
Ma langue enfle lorsque je dis 1,2,1,2,3,4

Temps troubles, vous savez que je ne peux pas mentir
Je suis tombé du wagon et je fais du stop

Il y a de la sécheresse dans la fontaine de la jeunesse, et maintenant je suis déshydraté
Ma langue enfle, je dis merde !

The grouch (Le râleur)

J’étais un jeune garçon qui avait plein de projets
Et maintenant je ne suis qu’un autre de ces vieux merdeux
Je ne m’amuse jamais et je déteste tout
Le monde a une dette envers moi alors je vous emmerde

Les jours de gloire valent encore moins que de la merde pour moi
J’ai bu un pack de six d’indifférence
La vie est une pute et moi aussi
Le monde a une dette envers moi alors je vous emmerde

Jeunesse gâchée et une poignée d’idéaux
J’avais un point de vue jeune et optimiste
Jeunesse gâchée et une poignée d’idéaux
J’avais un point de vue jeune et optimiste

Je me suis décomposé, et mon ventre devient gros
Oh mon dieu je deviens comme mon père
Je suis toujours malpoli, j’ai une mauvaise attitude
Le monde a une dette envers moi alors je vous emmerde

Ma femme est une casse couille et mes enfants sont ratés
Je n’ai pas de relations sexuelles parce que j’arrive pas à faire dresser tout ça
Je ne suis qu’un râleur assis dans son canapé
Le monde a une dette envers moi alors je vous emmerde

Redundant

On vit dans la répétition
A jouer toujours le même numéro
Et maintenant la routine vire à la lutte
Comme une production à la chaîne qui tourne et qui tourne et qui tourne,
Comme un manège

Maintenant je ne peux plus parler, j’ai perdu ma voix
Je suis aphone et inutile
Parce que « je t’aime » ne suffit pas
Je n’arrive pas à trouver les bons mots

Chorégraphé et sans passion
Sont les prototypes de ce que nous étions
Le cercle se complète jusqu’à ce que j’en aie la nausée
On dirait que ça va de soi
Maintenant je l’ai gâché, falsifié, mangé, et maintenant je déteste ça.

Maintenant je ne peux plus parler, j’ai perdu ma voix
Je suis aphone et inutile
Parce que « je t’aime » ne suffit pas
Je n’arrive pas à trouver les bons mots

Scattered (Éparpillé)

J’ai quelques photos éparpillées sur le sol de ma chambre
Elles me rappellent les moments qu’on a partagés
Elles me font souhaiter que tu sois là.
Maintenant il semble que j’aie oublié mon but dans cette vie
Toutes les chansons ont été effacées.
J’imagine que j’ai appris de mes erreurs

Ouvre le passé et le présent
Maintenant on en est là
Une histoire à raconter et je l’écoute
Ouvre le passé et le présent
Et le futur aussi
C’est tout ce que j’ai et je l’abandonne pour toi

Je perds cette fin serrée comme un nœud
Qui reste coincé dans ma gorge
Baillonant un souvenir
Bien logé pour remplir encore une année
Je le tire et le retire jusqu’à ce que ma peau soit déchirée en lambeaux
Me laissant totalement ouvert
Offrant ce sacrifice

Si tu n’avais personne dans ta vie et que je n’avais nulle part où aller, ça irait ?
Cela pourrait-il aller ?

All the time (Tout le temps)

Tout le temps, à chaque fois que j’en ai besoin
Quelle heure est-il ?
Je dirais que c’est la bonne heure
Voilà pour moi
Trouvons une autre raison
Cul sec et avec une sale attitude
Salud

Je perds mon temps
Je perds mon temps sur une putain de sale route
Et je n’ai aucune idée d’où elle pourrait bien mener
Héritages, fumées fumantes, et je prends toute la place
Et je vais m’écraser tout droit dans un mur

Tout le temps
Une bonne résolution du nouvel an
Que nous oublions aussitôt
On prend notre temps
On aime chaque minute
On s’amuse sur le dos d’un autre oublié
Salud

Promesses, promesses, tout était gravé dans la pierre, je fais une croix sur mon cœur et j’espère mourir
Ma dose de sucre, des sales coups et une question piégée
J’imagine que j’aurais dû lire entre les lignes
Avoir mon heure, regarder les tic tac de l’horloge

Tout ce temps, où est passé tout ce temps ?
Il est trop tard pour dire bonne nuit
Le temps s’envole quand tu t’amuse
Le temps est long quand tu bosses comme un chien
salud

Worry rock (Rock inquiétant)

Un autre argument sentimental sur un amour amer
Flippé sans un baiser et encore un fois traîné dans la boue
Je hurle sur des murs en brique et je cogne des fenêtres de pierre
Ce rock inquiétant s’est transformé en poussière et est tombé sur notre fierté

Un renversement a arrêté le combat
Grosses lèvres et blessures ouvertes
Une autre nuit de gâchée et personne ne l’assumera

Et maintenant on fait quoi ?
Et qu’as tu fais des directions ?
Promets moi qu’il n’y aura pas de rue avec la mort pour fin
Et je te garantie qu’on suivra ta route

Platypus (I hate you) (Ornithorynque (je te déteste))

Tu brilles et tu tombes
De retour au pied du mur
Ce qui traîne vient à toi et te hante
Il est temps d’arrêter
Car tu ne vaux même pas cette merde
Sous mes pieds ni la pisse sur le sol

Personne ne t’aime et tu le sais bien
Ne prétend pas que tu aimes ça ni que tu t’en fiches
Parce que maintenant je ne veux pas te mentir ni te dire les choses que tu veux
Entendre
Parce que je te déteste
Parce que je te déteste
Parce que je te déteste
Parce que je te déteste

Je t’ai vu malade
Sucé par le cancer
Une lancinante tumeur et de grosses radiations
De la merde sur la chance
Ça me fait plaisir de savoir que tu vas mourir

Face de bite, tête d’enculé, verge fumante, enculé, trou du cul,
Chatte dégueu, résidu de sperme, j’espère que tu vas mourir ! hey

Yeux rouges, claqué
J’ai envie de t’étrangler
Et de regarder te yeux sortir doucement de ton crâne
Quand tu tomberas
La tête la première sur le sol
Je me tiendrais au dessus de toi juste pour pisser sur ta tombe

Uptight ( Nerveux)

Je me suis levé du mauvais pied
J’ai fait le chemin jusqu’à la porte
J’ai rompu mon engagement envers moi-même
Tableau parfait de la mauvaise santé, une autre entaille sur ma ceinture
Le futur n’est plus ce qu’il était

J’ai eu un nouveau départ sur une route qui se terminait par la mort
J’ai atteint mes limites en descendant encore plus bas
Endetté, j’ai payé toutes mes dettes envers moi
Tableau parfait de la mauvaise santé, une autre entaille sur ma ceinture
Le futur est dans mon salon

Nerveux, je suis un raté avec un flingue
Chaque nuit le suicide m’appelle
J’ai été nerveux toute la nuit
Je suis le fils d’un flingue
Nerveux, je suis un raté avec un flingue

Jinx (Poisseux)

J’ai raté encore une fois et tout est de ma faute
Alors retourne moi la face contre le mur
Lis moi mes droits et dis moi que j’ai tort
Jusqu’à ce que ça rentre enfin dans mon gros crâne

Une tape sur le poignet
Un coup dans le dos
Torture-moi, j’ai été un mauvais garçon
Cloue moi sur la croix jusqu’à ce que tu aies gagné
J’ai perdu avant même d’avoir fait quelque chose de mal

Je suis ensorcelé par des regrets et de la malchance
Gardes tes distances car ça commence à frotter
Ou tu seras condamné à vivre ta vie dans le pêché
Ou la terre avec moi dans tes pattes
Tu as finalement trouvé ta ruine déguisée en ton fatal et long amour perdu
Alors embrasse le une dernière fois
Avant que la mort nous sépare
Tu es tombée pour un poisseux et pour avoir crié trop fort

Haushinka

Haushinka est une fille au nom particulier
Je l’ai rencontrée le soir de mon anniversaire
Est-ce qu’elle l’a su, est-ce qu’elle l’a su, avant de s’en aller, est-ce qu’elle le sait ?
Mais putain c’est trop tard

Cette fille est partie très loin
Maintenant elle est partie

Tout ce que j’ai à draguer maintenant c’est des souvenirs
Un chapeau bon marché et des cigarettes, et ce prénom particulier
Je ne savais pas, je ne savais pas, avant qu’elle s’en aille
Je sais maintenant, je sais maintenant et putain c’est trop tard

Trouvera t-elle un jour son chemin ?
Je suis beaucoup trop jeune pour qu’il ne soit trop tard mais le suis-je ?
Encore une fois je me frappe moi-même, et je serais là dans les bastons à t’attendre
Je t’attends maintenant.

Walking alone (Je marche seul)

On va bien ensemble, comme un pied dans une chaussure
Sauf que cette fois je crois que je me suis coincé le pied dans la bouche
Je pense tout haut et j’agis en vain
Frappant tous ceux qui se trouveraient sur mon chemin

Parfois j’ai besoin de m’excuser
Parfois je dois admettre que je ne vais pas bien
Parfois je devrais garder ma bouche fermée, ou juste dire bonjour
Parfois je sent toujours que je marche seul

Je marche sur des coquilles d’œuf, mes vieux préférés
Oui, il n’y a vraiment plus personne, et je ne fais que trainer
N’est-ce pas un autre visage familier ?
Trop bourré pour m’apercevoir qu’ils s’effacent.

Reject (Rejet)

Qui diable es-tu pour me dire ce que je suis
Et quel est mon principal projet
Qu’est-ce qui te fait penser que tu en fais partie ?
Richesse auto-satisfaisante
Arrête de t’envoyer des fleurs, car quand la fumée s’en va je suis là
Ton rejet totalement américain

Je t’emmerde espèce de secte sociale, je fais de toi une ruine nerveuse
Je suis allé en enfer puis je suis revenu, puis je suis retourné en enfer
Tu n’es pas mon genre
Pas mon genre

Quelle est la différence entre toi et moi ?
Je fais ce que je veux, et tu fais ce qu’on te dit
Alors écoute et ferme la un peu
Je ne suis pas un gros problème
Et on se reverra en enfer, car quand la fumée s’en va je suis là
Ton rejet totalement américain

Take back (Oublie ça)

Tu es allée trop loin une fois de plus
Je voudrais casser tes sales dents
Te planter un couteau dans le dos
Tu ferais mieux de faire pousser des derrière ta tête
Je me bats méchament, comme tu en a l’air
Je ne peux plus supporter ça

Oublie ça, oublie ça, oublie

Le gout d’un mauvais sang sur le bout de ma langue
Œil pour œil
Flingue pour flingue

Je suis refroidi et je vais reprendre ce qui m’appartient
Attends moi au moment ou tu t’y attendras le moins
Pas de manque d’amour, ni le parfum des regrets
Les lumières éteintes
Je ne peux plus supporter ça

Tire !

King for a day (Roi pour un jour)

Ca a commencé quand j’avais 4 ans
Ma mère était partie à l’épicerie
Et j’en ai profité pour fureter dans sa chambre à la recherche de quelque chose en taille 4

Le sucre et les épices et tout ce qui est bon n’était pas fait juste pour les filles
GI joe en porte jaretelles va laisser de la place pour une seule personne

Roi pour un jour, princesse à l’aube
Roi pour un jour, dans un string en cuir
Roi pour un jour, princesse à l’aube
J’attend jusqu’à ce que tous les gars se foutent de moi

Mon père m’a envoyé en thérapie
Il croit que je ne suis pas un vrai mec
Qui met le costume au drag queen ?
Ne le bame pas avant de l’avoir essayé

Good riddance (Time of your life) (Bon Débarras (Ton Heure))

Un autre tournant
Un autre croisement sur ta route
Le temps t’attrape par le poignet
Et te dirige sur ton chemin
Alors fais de ton mieux dans ce test
Et ne te pose pas de questions
Ce n’est pas une question
Mais une leçon qu’on apprend avec le temps

Refrain
C’est quelque chose d’imprévisible
Mais finalement c’est bien
J’espère que tu as eu ton heure

Alors prends tes photos
Et encadre les dans ton esprit
Accroche les sur une étagère en bon état et au bon moment
Des tatouages en guise de souvenirs et des peaux mortes sur l’épreuve
Pour ce qui vaut le coup, ça a valu le coup tout le long

Prosthetic head (Tête protestataire)

Je te vois au bout de la ligne de front
Tu es une telle vision pour des yeux blessés, tu n’es qu’un suicide déguisé
Des yeux de plastique qui regardent au travers d’un crâne endolori
Il s’auto efface, quel est son visage ?
Tu t’efface toi-même si rapidement
Tu ne sais pas te calmer.

Tu as un excroissance qui doit être soignée
Comme la sévérité d’une douleur vive dans le cou
Tu peux la sentir mais pas la voir
Pas d’explication à donner parce que tu ne sais pas ce que c’est
Tu n’arrive pas à le dire

Et tu n’as aucune répartie
Eh toi, d’où tu viens comme ça?
Ta tête est remplie de plomb, tu es le fils d’un batard par consanguinité
Bien préparé, le sang rouge, tu es un mannequin
Au jour le jour, sans réponse, ne nie pas que tu es synthétique
Tu es pathétique

Ces traductions sont l’oeuvre de Juliette Blanquer et son égalment disponibles sur son blog : http://greendayblog.canalblog.com.

Si vous souhaitez les utiliser sur votre site merci de demander l’accord à webmaster@greendayparadise.net et de mettre un lien vers le site sur la page ou vous placerez ces traductions. Merci